Conflit sous acromial

Définition

Le conflit sous acromial est phénomène de frottement entre les tendons de la coiffe et l’acromion (une partie osseuse de l’omoplate étant au-dessus de la tête humérale). Cela provoque une inflammation douloureuse de la bourse séreuse et des tendons de la coiffe des rotateurs.
Le conflit peut provoquer une atténuation des tendons et être la cause de rupture. c’est une des causes principales de l’usure des tendons de la coiffe des rotateurs.

Étiologie

C’est une pathologie dégénérative des tendons de la coiffe des rotateurs. Elle est la plus fréquente après 40 ans. Cette pathologie peut être provoquée par des mouvements répétitifs de l’épaule de la vie quotidienne ou du travail exigeant l’abduction ou l’élévation de l’épaule répétitive comme le travail de maçonnerie. Le conflit sous acromial est parfois lié à la forme de l’acromion un peu agressive. Dans ce cas l’espace où des tendons glissent devient plus étroit.

Symptômes

Les douleurs sont souvent spontanées, elles ne sont pas entraînées par un traumatisme ou un effort physique : elles évoluent avec le temps. Tout d’abord, elles n’apparaissent que lors des mouvements quotidiens habituels et puis parfois les douleurs deviennent nocturnes elles peuvent empêcher de dormir.

Diagnostic

Les symptômes, les résultats de les examens cliniques et para-cliniques confirment l e diagnostic.
La palpation du tendon de muscle sus-épineux est douloureuse. La force et la mobilité du bras restent préservées.
La radiographie standard de l’épaule est normale mais on peut voir le « bec » acromial. L’échographie et l’IRM peuvent montrer des signes inflammatoires qui sont en rapport avec le conflit sous acromial.

Traitement

Le traitement conservateur antalgique et anti-inflammatoire peut suffire. Une infiltration peut être également proposée.
Si malgré ce traitement une gêne et des douleurs ne s’améliorent pas, l’intervention chirurgicale peut être proposée.
Le but de l’intervention est d’enlever une partie de la face profonde de l’acromion, ce qui augment d’espace sous-acromial et peut supprimer le conflit.
On peut également évaluer l’état des tendons de la coiffe des rotateurs. L’intervention se fait sous arthroscopie pendant laquelle plusieurs petites incisions (de moins de 1 cm) sont réalisées.

L’intervention habituellement est suivie d’une immobilisation de confonrt pendant 4 à 6 semaines.
Les activités sportives peuvent être reprises dès que la douleur disparaît complètement (plusieurs mois). Souvent on doit faire appel aux kinésithérapeutes afin de retrouver la mobilité et la force musculaire de l’épaule.