Arthrose du coude, arthroplastie

Définition

L’arthrose du coude est beaucoup moins fréquente que d’autres types d’arthrose (par exemple, l’arthrose de hanche, de genou).

Étiologie

C’est une usure de cartilage articulaire dont l’origine est une perte de capacité de reconstruction tissulaire au fil du temps. On peut avoir une prédisposition familiale et génétiques. L’arthrose peut être liée à l’ancien traumatise (fracture) ou à des microtraumatismes (mouvements répétitifs).

Symptômes

Il existe beaucoup de possibilités d’adaptation c’est pourquoi l’arthrose n’est pas toujours symptomatique pendant très long temps. Souvent on voit l’arthrose au stade déjà avancé. Les patients se plaignent de la douleur accentuée à la mobilisation et diminuée lors du repos du coude. D’autres symptômes sont la mobilité de l’articulation limitée et la gêne fonctionnelle d’évolution progressive. Les douleurs sont de type mécanique et apparaissent souvent en fin de journée.

Diagnostic

L’examen clinique mais aussi la radiographie simple du coude sont nécessaires pour faire le diagnostic d’arthrose.
On retrouve une douleur à la mobilisation active et passive, une diminution de mobilité, une douleur à la palpation. Parfois l’œdème et épanchement articulaire existe également.
La radiographie est suffisante pour le diagnostic général de cette pathologie. Au cas où on veut étudier la configuration précise des ostéophytes ou encore évaluer les fragments intraarticulaires libres parfois présents, on peut prescrire des examens supplémentaires comme le scanner ou l’arthroscanner donnant plus de caractéristiques de cette pathologie.

Traitement

Si les symptômes sont bien tolérés un simple traitement antalgique et anti-inflammatoire peut être suffisant.
Si la gêne est importante, si les douleurs sont très présentes, on peut envisager la chirurgie prothétique.
Arthroplastie est une intervention chirurgicale de remplacement prothétique des surfaces articulaires. On supprime l’ancienne articulation et on remplace les surfaces par implants. La prothèse permet de supprimer les douleurs mais de garder une mobilité satisfaisante. Grâce à l’évolution des prothèses, leur durée est améliorée pourtant il arrive que parfois au fur et à mesure une altération ou un dysfonctionnement des matériaux mécaniques se produisent.